En 2010, il dépose les armes et revient à son premier amour, le piano.

Il se replonge intensément dans l’univers de ses héros musicaux : Bach, Mozart, Beethoven, Schubert, Liszt, Debussy, Rachmaninov, Scriabine, Tchaïkovsky, ainsi que son compositeur préféré : Frédéric Chopin.

 

Axel Hatchuel se perfectionne auprès de pianistes de renommée, et notamment avec l'un des plus grands pianistes français : Herbert Du Plessis, qui le décrit comme : « Un artiste sensible et un musicien d’un rare naturel. […] Un pianiste hors du commun qui force l’admiration pour la sincérité de ses interprétations, la beauté de son toucher et son sens intelligent du phrasé. » 

 

Animé par un fort désir de transmission, en dehors des concerts et autres projets artistiques, Axel Hatchuel consacre beaucoup de temps à l'enseignement du piano et de la guitare.

    Biographie

Immergé dès son plus jeune âge par un grand-père pianiste compositeur et un père pianiste, Axel Hatchuel a toujours manifesté une vraie sensibilité pour la musique et surtout le piano. 

 

A la suite d’une enfance partagée entre la musique et les sports de combat à haut niveau, il entre en 2005 dans la Police Nationale et intègre en 2008 un groupe d'intervention spécialisé.

Il fait l'objet de nombreuses lettres de félicitations et récompenses. 

Il est décoré et médaillé pour acte de courage et dévouement en 2009. 

 

 

Il a porté sa musique dans des lieux et espaces divers tels que : le Théatre de L'odéon, le Showroom Pleyel, Piano Salon à Varsovie, l’hôtel Aria à Las Vegas, le Shangri-La ou encore à la Cité du Cinéma et à l’Eglise Saint-Julien-le-Pauvre.

Il a enregistré trois albums consacrés à Chopin, Schubert, Liszt et Tchaïkovsky, ainsi qu’un quatrième s’inscrivant dans un univers nocturne et profond qui rassemble une dizaine de compositeurs. 

 

Parallèlement, il se consacre aussi à l’écriture et à la réalisation de projets audiovisuels, et s’illustre en remportant le Festival International de la Ciotat avec la série humoristique « Appel 17 ». 

Il collabore et apparaît à l’écran avec d’autres artistes de variété comme Michel Sardou et Angie Robba ou encore le chanteur d’opéra David Serrero.

 

 

 

Ballade Op.23 No.1 - CHOPIN
00:00 / 00:00